Road trip au Canada : quand partir ?

Road trip au Canada : quand partir ? Meilleure période ?

More...

C'est décidé, vos prochaines vacances se dérouleront au pays des grands espaces. Maintenant, vous vous demandez quand partir au Canada ? Quelle est la meilleure période pour votre road trip ?

Vous avez raison de vous poser la question. C’est essentiel de bien choisir vos dates pour réussir votre voyage.

Pourquoi ? Parce que ce que vous rêvez de faire ne sera peut-être pas possible à la période envisagée et les paysages ne seront peut-être pas à leur meilleur non plus.

Alors, quelle est la période la plus favorable pour faire un road trip au Canada ?

"De la mi-mai
à la mi-octobre"


C'est mon avis de canadienne !

Evidemment, le pays est immense et vous imaginez bien que vous n’aurez pas les mêmes conditions au mois de mai au Québec ou au Yukon. 

Je ne vais pas passer en revue les spécificités de chaque province et territoire, ce serait fastidieux et ennuyeux pour vous.

Je vais plutôt vous donner une tendance générale qui vous sera très utile pour connaître les périodes les plus favorables et les mois à éviter absolument !

Ne soyez pas surpris si je prends quelques libertés avec les saisons.

J’ai choisi de me baser sur les périodes que la majorité des prestataires choisissent pour déterminer leurs horaires et tarifs, c'est-à-dire entre des jours fériés ! 

C’est plus concret et plus utile pour vous 😉


Partir au Canada au printemps ?

De la Fête de la Reine (lundi qui précède le 25 mai) au 23 juin

Migrations oies des neiges en avril

Bon, soyons franc, le printemps, on n’en a pas vraiment. Disons qu’on passe plutôt directement de la fin de l’hiver au début de l’été.

J'ai écrit de la Fête de la Reine (lundi qui précède le 25 mai) au 23 juin.

Pourquoi une date si précise ? 

Parce que ce week-end férié marque le début officiel de la saison touristique !

Les plus :

  • C’est la période où il y a le moins de visiteurs
  • Les prix sont très intéressants
  • La végétation sort tout d’un coup, c’est une explosion de vert tendre et de fleurs
  • Il n’y a généralement pas de problèmes de disponibilités pour les hébergements, cela laisse plus de flexibilité pour votre itinéraire

Les moins :

  • Certains attraits et activités seront encore fermés
  • Les températures peuvent passer d’un seul coup de la fraîcheur à la canicule
  • C’est la période où il y a le plus de bibittes en tout genre (moustiques, mouches noires et autres petits vampires volants)

Et début mai alors ?
Début mai, c’est encore la période du dégel, la végétation n’est pas encore sortie, les attraits et activités de la saison estivale sont encore fermés (sauf rares exceptions). Bref, c’est un peu tôt pour faire un road trip, attendez au moins jusqu’à la mi-mai pour éviter d’avoir des regrets !

Un peu de culture
C’est qui cette Reine que l’on fête ? C’est la Reine Victoria qui a été Reine d’Angleterre jusqu’à sa mort en 1901.

C’est quoi le rapport avec le Canada ? Jusqu’à ce jour, la Reine d’Angleterre (Elisabeth II pour le moment) reste le chef d’état du Canada.

Au Québec, nous préférons plutôt fêter la journée nationale des Patriotes, c’est le même jour, mais ce n’est pas la même référence à l'histoire...

Quand partir au Canada en été ?

Du 24 juin à la fête du travail (1er lundi de septembre)

Christine en canot durant l'été au Québec

Vous vous en doutez, c’est une des périodes les plus favorables pour voyager au Canada. C’est l’été, on en profite !

Les plus :

  • Tous les services et activités sont ouverts
  • C’est la période des festivals et événements en tout genre, que ce soit dans les grandes villes ou en région !
  • Les paysages sont magnifiques, vous avez la garantie que la végétation est sortie partout
  • Il est facile de voyager avec des enfants du fait des vacances scolaires
  • Le climat est estival, même si les soirées rafraîchissent quand on approche de septembre
  • Les bagages sont plus légers qu’au printemps ou à l’automne

Les moins :

  • C’est la période où il y a le plus de visiteurs, en particulier de mi-juillet à mi-août
  • Il faut réserver le plus tôt possible lorsque vous voyagez à cette période
  • C’est la période la plus chère
  • Il peut faire très chaud et humide, les canicules, on connaît ça aussi chez nous…
  • Il reste encore des moustiques… Surtout jusqu’à la mi-juillet

Si vous voyagez au Québec, le pic du pic de la haute saison est sans conteste
durant les 2 semaines de
vacances de la construction.

Cela commence généralement vers le
20 juillet jusque début août"

Par exemple, les dates 2020 pour les vacances de la construction seront du 19 juillet au 01 août.

Or, la grande majorité des Québécois prennent leurs congés durant ces 2 semaines. 

Vous imaginez bien qu’on préfère profiter de nos congés en été plutôt qu’en hiver, les températures ne sont vraiment pas les mêmes… Ou plutôt si, mais avec un « plus » devant au lieu d’un « moins » ! + 30 degrés versus – 30 degrés, vous la voyez la différence ?

Contraste entre l'été et l'hiver

Bref, les dates de vacances de la construction sont placées à ce moment là, justement parce que le climat est normalement très agréable à cette période. C’est le moment idéal pour profiter de la baignade, des activités de plein air, des parcs nationaux, des festivals, etc….

Même si le reste du Canada n’a pas de vacances de la construction, la période la plus prisée de tous est tout de même la dernière semaine de juillet et la 1ère semaine d’août.

Et comme on aime ça voyager dans notre pays (il faut dire que c’est beau partout !), on vient s’ajouter aux nombreux voyageurs qui réalisent leur rêve de passer des vacances chez nous !

La conséquence pour vous ?

Les disponibilités seront très vite limitées. Alors, faites vos réservations le plus tôt possible si vos vacances correspondent à cette période !

Je vous révèle maintenant une info très utile à connaître...

Il y a une période plus creuse, moins fréquentée durant l'été. Oui, j'en ai encore fait l'expérience cette année. 

Entre mi-août et début septembre, la fréquentation est un peu moins importante.

Pourquoi ? 

Parce que la plupart des familles préfère rentrer au plus tard à la mi-août pour avoir le temps de préparer la rentrée des classes sans stress, et les voyageurs qui veulent profiter des couleurs d’automne ne sont pas encore arrivés.

Les disponibilités au niveau des hébergements sont moins difficiles, ce qui laisse plus de flexibilité à ceux qui ne souhaitent pas tout réserver à l’avance (mais attention aux fins de semaine et au week-end férié de la fête du travail !). 

"Alors, si vous êtes flexible au niveau des dates et que vous voulez quand même voyager en été, c’est une bonne idée de planifier une arrivée aux alentours de la mi-août".

Vous aurez tous les avantages de cette période, des prix souvent moins chers (au moins pour les vols), moins de moustiques (et ça, c’est le top !) et moins de monde !

Si vous ne pouvez pas voyager à partir de la mi-août, une autre période plus calme est entre la mi-juin et le 10 juillet environ.

Là aussi, les prix sont plus avantageux, les disponibilités sont plus faciles pour les hébergements, le gros des voyageurs n’est pas encore arrivé et les températures sont déjà agréables. Par contre, il y a plus de bibittes…. Beaucoup plus….


Quand partir au Canada en automne ?

De la fête du travail (1er lundi de septembre) à l'action de grâce (2e lundi d'octobre)

Automne au parc du Mont Orford

C’est une magnifique période pour voyager au Canada.

En fait, c’est ma saison préférée 😉

Vous vous demandez pourquoi je n’étends pas la période jusqu’au 31 octobre ?

Je vous révèle la raison juste après les plus et les moins de cette période divine.

Les plus :

  • Les arbres se parent des couleurs d’automne, c’est un spectacle à couper le souffle selon les régions !
  • Il y a moins de monde qu’en été
  • Les températures sont encore douces en journée même s’il fait de plus en plus frais le matin et en soirée
  • Les prix sont moins élevés
  • les disponibilités sont moins difficiles qu’en été à part durant la période du  flamboiement des couleurs et durant la fin de semaine de l’Action de Grâce.
  • Il n’y a plus de bibittes ou très peu ! Hourra !

Les moins :

  • Certaines activités seront déjà fermées ou sont ouvertes à des horaires plus restreints
  • Les bagages sont plus conséquents qu’en été parce qu’il faut prévoir à la fois des vêtements légers et des vêtements de mi-saison (+ des vêtements chauds pour octobre)
  • C’est plus difficile de prévoir un voyage en famille à part avec de très jeunes enfants. L’école a repris, sniff..
  • Selon les régions, vous pouvez avoir de la neige dès début octobre, notamment dans les zones montagneuses comme les Rocheuses dans l’ouest canadien ou dans le parc de la Gaspésie au Québec, mais pas seulement. Il peut déjà neiger n’importe où au Canada. C’est peu fréquent mais cela arrive.

Alors pourquoi je n'étends pas la saison d'automne jusqu’au 31 octobre ?

Et bien parce que...

"... Le jour férié de l’Action de Grâce (2e lundi d'octobre) marque la fin officielle de la saison touristique avant la saison hivernale. Après cette date, la grande majorité des activités et attraits ferment leur porte en région"

C'est pareil pour de nombreux hébergements de type gîtes, auberges, pourvoiries (en région toujours), qui ferment après le 2e lundi d'octobre (action de grâce).

Et ça tombe plutôt bien, parce que ça correspond généralement avec la fin des couleurs d’automne !

Automne : LA question que tout le monde se pose 

Automne au parc national du Mt Mégantic

Comme nous parlons de l’automne, j’en profite pour soulever LA question qui revient tout le temps :

Quelle est la meilleure période pour profiter des couleurs d’automne ?

Alors, même si le pic des couleurs peut être décalé de quelques jours d’une année à l’autre, en choisissant de voyager la dernière semaine de septembre et la 1ère semaine d’octobre, vous serez assuré de profiter du spectacle féerique des couleurs d’automne !

Pour vous donner un exemple, si vous planifiez un voyage de 2 semaines au Québec à cette période, le mieux est de débuter votre voyage aux alentours du 22-24 septembre, sachant que le flamboiement des couleurs est généralement à son apogée entre début octobre et le 10 octobre.

Après la mi-octobre, c’est le déclin, les couleurs tendent vers le brun-marron et les arbres se dénudent (ou sont déjà tout nus).

"N’arrivez pas après le 15 octobre ou plus tard pour voir les couleurs, elles seront déjà finies"

Bon à savoir

Les couleurs sont plus précoces ou plus tardives selon les régions. Par exemple, au Québec, les couleurs se terminent plus tard dans les Cantons de l’Est que dans les Laurentides ou la Mauricie.

Pour ceux qui voyageront au Québec à cette période, vous pourrez consulter un outil bien utile : une carte des couleurs automnales mise à jour tous les jours entre début septembre et fin octobre.

Carte des couleurs d'automne Québec Original

carte sur le site de www.quebecoriginal.com

Conseil futé

Vous avez peut-être remarqué que j’ai fait référence au Québec pour parler des couleurs d’automne.

Pourquoi ?

Et bien, parce que si le but premier de votre voyage est de profiter des couleurs d’automne flamboyantes, mon conseil est d’opter pour un itinéraire dans l’est canadien. Avec une mention spéciale pour le Québec et le Nouveau-Brunswick !

Leurs nombreux érables offrent une déclinaison de couleurs spectaculaires avec du rouge vif, du pourpre, du bourgogne, c’est réellement fantastique, je n’exagère pas !

Palette des couleurs d'automne au Québec

La végétation est en effet très différente dans l’ouest canadien, et les couleurs d’automne sont moins spectaculaires.


Petit aparté sur l'été indien

Pourquoi est-ce que je parle de la meilleure période pour profiter des couleurs d’automne et non pas pour profiter de l’été indien ?

"Il ne faut pas confondre l'été indien avec les couleurs d'automne. Ce sont deux choses distinctes, deux phénomènes différents"

Stéphane écrira un article complet sur le sujet, mais ce qui est important à savoir pour vous, c’est que même si l’été indien est un phénomène incertain, les magie des couleurs d’automne revient chaque année.

Les mois à éviter absolument !

Avril et novembre

Ces 2 mois sont des périodes d’intersaisons qui ne sont pas du tout favorables pour faire un road trip au Canada.

Vraiment, je vous les déconseille. 

Je sais bien que c’est tentant de voyager durant les vacances de Pâques ou de la Toussaint, mais il vaut parfois mieux reporter un voyage à une date ultérieure pour être à même de réaliser le voyage dont vous rêvez.

Parlons du mois avril d’abord… C’est encore un peu l’hiver, on commence à être ben tanné ! On peut s’attendre au minimum à une dernière tempête de neige au cours du mois, pff… C’est aussi la période de la fonte et du dégel, il faut bien laisser la place à la belle saison, on est impatient nous autres ☀️


Les activités estivales ne sont pas encore ouvertes et les activités hivernales sont terminées à part éventuellement le ski alpin.

Pour le plein air, oubliez vos envies de randonnée, les sentiers sont boueux et glacés et les parcs en interdisent souvent l’accès temporairement pour raison de sécurité.

Oubliez aussi votre rêve de faire du canot ou du kayak sur un lac. En général, les lacs calent début mai au Québec et encore plus tard dans l’ouest canadien ! Ça veut dire que quand ils sont libérés des glaces à 70 %, c’est officiellement le printemps !

🌄  La végétation sort entre le 10-15 mai et début juin selon les régions.

❄️ Dans les Rocheuses de l’ouest canadien, il peut  neiger jusqu’en juin !

🏡  Plusieurs hébergements ouvrent seulement à partir de la mi-mai (certains gîtes et auberges en région, des pourvoiries et autres hébergements insolites, la plupart des campings…)


Vous avez toujours envie de venir en avril ?

Allez, j’en rajoute un peu...

Qui dit fonte des neiges et dégel, dit risque important d’inondations. Parce que des cours d’eau, on en a beaucoup, partout, et de toutes les tailles.

Si vous ajoutez un printemps pluvieux, alors il y a des risques de crues exceptionnelles, avec routes fermées, villages évacués... Pas l’idéal pour des vacances…

Bref, si vous imaginiez assister au réveil de la nature avec une belle végétation vert tendre et des fleurs partout, vous serez déçus.

La végétation n’est pas du tout sortie en avril et les paysages ne sont donc pas à leur meilleur, surtout que la couleur grisâtre de la neige fondante est tristounette.

Et qu'en est-il du mois de novembre ?

C’est un peu l’inverse. L’hiver est à nos portes avec les premières chutes de neige et le froid qui s’installe. On sort nos pelles à neige, notre tuque et nos mitaines chaudes…
Il fait nuit de plus en plus tôt…

La végétation se prépare à l’hiver, les arbres sont dénudés, les sols (et nos jardins !) recouverts de feuilles mortes.

Les activités hivernales ne sont pas encore possibles (à part le début de la saison de ski fin novembre si les conditions le permettent) et les activités estivales sont terminées.

Panneau Fermé pour la saison

Tout est fermé en région à part quelques rares exceptions.

Quand je dis tout, je ne parle pas seulement des attraits et activités. De nombreux hébergements ferment aussi pour la saison hivernale, les choix sont plus restreints, du moins pour les petits hébergements de charme.

"Bon, s’il faut choisir, il vaut mieux venir en novembre qu’en avril"

D’abord, il est possible d’avoir un été indien à cette période, c'est-à-dire un redoux de quelques jours, très appréciable avant l’hiver même si les paysages ne sont pas à leur meilleur.

Ensuite, on s’émerveille toujours des premières neiges (c’est vrai que c’est beau !) et le froid reste très « raisonnable ».

Et enfin, vous pouvez toujours faire des randonnées dans les parcs. Les arbres sont dénudés certes, mais le sol tapissé de feuilles mortes a un certain charme.

À noter

Certains hébergements ferment après l’Action de Grâce (2e lundi d'octobre) ou fin octobre jusqu’à la belle saison de l’année suivante.

Si vous n'avez pas d'autre choix que partir en avril ou novembre ?

Planifiez un séjour majoritairement urbain !
Parce que si vous rêvez de grands espaces, d’observation des baleines, de canot dans un parc national, de visite de sites naturels ou historiques (qui seront fermés…), vous risquez d’être déçus.

Et l'hiver alors ?

Parc du Mt-Tremblant en hiver © Crédit photo : Sepaq

Bien sûr, l’hiver est une magnifique saison pour voyager au Canada...

...mais PAS en formule road trip !

Les risques de tempêtes de neige, poudrerie, pluie verglaçante sont élevés et imprévisibles.

En hiver, il faut limiter les déplacements et plutôt séjourner dans un hébergement chaleureux en nature qui vous permettra de profiter au maximum des nombreuses activités hivernales possibles chez nous (on n’en manque pas !).

Moustique canadien

Point spécial bibittes*

Bon, avouez que je vous ai fait peur avec mes petits vampires volants : maringouins, mouches noires, brûlots, frappe-à-bord…

Stéphane écrira un article complet sur le sujet, mais voici déjà quelques faits en bref :

* Bibittes : désigne les insectes et petites bêtes en parlure québécoise

Alors, c’est quand la saison des moustiques et bibittes en tout genre ?

  • La saison débute lorsque la végétation reprend ses droits, entre mi-mai et début juin
  • La pire période est généralement de début juin à mi-juillet, selon les régions
  • Si vous êtes de nature allergique, choisissez de voyager de mi-août à mi-octobre
  • Suggestion : évitez de réserver une nuit en tipi ou une descente de rivière en camping sauvage au mois de juin...

Est-ce qu'il y en a partout ?

Et oui, il y a des insectes piqueurs partout au Canada. Mais, rassurez-vous, vous n’allez pas en rencontrer au centre-ville de Montréal ou de Toronto :-). Quoique...

En fait, plus il y a de zones humides et de conifères, plus il y a de bibittes. Par exemple au Québec, il y a moins d’insectes piqueurs dans les Cantons de l’Est où il y a beaucoup plus de feuillus que dans les Laurentides ou la Mauricie.

Et vous serez moins importunés dans les régions plus venteuses : bord de fleuve (tour de la Gaspésie par exemple).

Qu'est-ce qu'on peut y faire ?

  • De bons répulsifs sont en vente partout chez nous (dans les parcs, stations essence, pharmacies, supermarchés…), on est spécialiste du sujet ;-). La marque Watkins est bien efficace
  • Pour les plus sensibles, portez un filet, chapeau ou veste moustiquaire. En vente par exemple dans les Canadian Tire ou disponibles à l’achat en ligne
  • Mettez dans vos valises des vêtements longs, amples et de couleur claire pour vos activités de plein air
  • Portez toujours un chapeau ou une casquette
Les 4 saisons au Québec

Conclusion

Alors, quelle est votre saison préférée ?
À quelle période aimeriez-vous visiter le Canada ?

Dites moi vos préférences pour vos dates de vacances dans les commentaires, je vous dirais si vous visez bien ou pas.

Ça m'intéresse de vous lire 😉

Vous retiendrez donc qu'il faut bien choisir vos dates, la réussite de votre voyage en dépend.

Road trip au Canada : quand partir ?
Road trip au Canada : meilleure période ?

Si vous avez besoin d'aide pour bien choisir la meilleure période pour votre road trip, c'est par ici

Christine 

Besoin d'aide pour organiser votre voyage ? 
Si oui, téléchargez (c'est gratuit) 

Nos 10 meilleurs conseils pour créer votre itinéraire

  • Carbonnet dit :

    Au top vos conseils Mme Christine. Je vais les suivre de ce pas…

  • Christine dit :

    Merci pour votre commentaire Monsieur C. Je transmets à Christine qui sera ravie d’apprendre que ses conseils vous aideront 😉

  • Nathalie dit :

    Très bon article qui m’aide beaucoup pour préparer mon voyage. Je prévois 2 semaines en septembre si les conditions sanitaires le permettent, à moins que je ne decale à l’an prochain. Qu’en pensez-vous ?

  • Stéphane Morvan dit :

    Bonjour Nathalie,
    Merci pour votre message, et ravi de lire que cela vous aide. Pour septembre, difficile à dire au jour d’aujourd’hui. Choses certaines, les beaux paysages seront bien là et il y aura moins de touristes ! Bon voyage à venir 😉

  • >