Où dormir en VR / camping-car dans l'ouest canadien

Où dormir en VR / camping-car dans l’ouest canadien ?

More...

Road trip à Terre-Neuve

Où dormir en camping-car / VR / van dans les Rocheuses ?

Lacs Vermilion à Banff

Lacs Vermilion dans le parc national de Banff © Stéphane Morvan

Où dormir en camping-car dans les Rocheuses canadiennes ?


Les voyageurs nous posent souvent cette question lorsqu’ils planifient leur road trip en camping-car, camper-van, van aménagé ou roulotte, dans l’ouest canadien.

Et c’est en fait la 1ère question qu’on s’est posée… Après avoir récupéré notre camper-van à Calgary, chez Canadream… Alors que nous roulions en direction des parcs nationaux de Banff et Jasper…

Un peu tard pour se poser la question me direz-vous ?

C’est qu’en fait, ce road trip dans l’ouest était le 3ème et dernier acte de notre road trip ultime de 5 mois, la Grande Traversée du Canada, de Terre-Neuve à la Colombie Britannique.

Nous avions juste préparé une base d’itinéraire pour ces 5 mois, en gardant 2 mois dans l’ouest canadien en formule camper-van à la fin du voyage. 

Comme nous avions du temps et aucun impératif, on s’est dit qu’on verrait où dormir une fois sur place. Mais, vous n’avez peut-être pas autant de temps que nous⌛

Alors, dans cet article, je vais répondre aux questions que vous vous posez sûrement si vous prévoyez un road trip en camping-car (ou autre VR) dans les Rocheuses de l’ouest canadien.

Peut-on dormir n’importe où en camping-car dans les Rocheuses ?

Faut-il réserver les campings à l’avance dans les Rocheuses ?

Que faire si les campings sont complets à votre étape ?

Quels campings choisir dans les parcs nationaux des Rocheuses ? Et combien ça coûte ?

Je suis sûre que ça va beaucoup vous aider 🙂

Peut-on dormir n’importe où en camping-car dans les Rocheuses canadiennes ?

Carte parcs nationaux Rocheuses en Alberta

Parcs nationaux Rocheuses canadiennes © Stéphane Morvan

Je commence par une précision.


La région des montagnes Rocheuses canadiennes compte 4 parcs nationaux, soit les parcs nationaux de Banff, Jasper, Yoho et Kootenay.

Et ces 4 parcs couvrent la plus grande partie du territoire.

💡 Bon à savoir

Le parc national du Mont-Revelstoke et le parc national des Glaciers ne font pas partie des Rocheuses.

Donc, si vous avez envie de passer du temps dans les Rocheuses pendant votre road trip en camping-car dans l’ouest canadien, il y a de fortes chances que vous dormiez au coeur d’un de ces parcs.

Surtout que c’est dans les parcs que se trouvent les attraits principaux, et que les paysages y sont spectaculaires.

🚩 Or, le camping sauvage est interdit dans les parcs nationaux. Vous devez passer la nuit dans un camping.

Ce qui signifie que vous ne pouvez pas dormir n’importe où dans les Rocheuses canadiennes lorsque vous vous trouvez dans un des 4 parcs.

Vous verrez d’ailleurs des interdictions un peu partout du type « no camping » ou “no parking” avec les horaires d’interdiction, le plus souvent entre 23h et 7h.

Bref, oubliez les zones de stationnement, les points de départ des sentiers ou les aires de pique-nique…

Bien sûr, si vous êtes en dehors de la zone des parcs, vous pouvez essayer de trouver un site où passer la nuit gratuitement, surtout si vous voyagez en van ou camper-van (c’est plus difficile avec un gros VR).

Pour vous aider, il existe des applications comme ioverlander par exemple.

💡 Bon à savoir

Attention si vous voyagez avec un camping-car de location, vous n’avez normalement pas le droit de rouler sur une route forestière. C’est à considérer si vous utilisez ce type d’application.

Je continue avec la question des réservations.

Faut-il réserver les campings à l’avance dans les Rocheuses ?

Camping Tunnel Mountain village

Camping Tunnel Mountain Village II à Banff © Stéphane Morvan

La réponse courte est OUI !

Je vous explique pourquoi…

1 - Places de camping disponibles dans les Rocheuses

Le nombre de places disponibles en camping est (généralement) insuffisant par rapport au nombre de voyageurs qui fréquentent la région en camping-car durant la belle saison.

C’est d’autant plus vrai en ces temps de post pandémie où le voyage en camping-car a la cote.

Eh oui, d’un côté, il y a un très grand nombre de voyageurs en camping-car (et autres VR) qui, je le rappelle, n’ont pas le droit de dormir n’importe où.

Et, de l’autre, on trouve un nombre restreint de campings qui, en plus, ne peuvent pas tous être réservés à l’avance. Car, certains fonctionnent sur une base de 1er arrivé, 1er servi.

Les disponibilités sont donc limitées.

Et, durant l’été, c’est quasi certain qu’on vous dise que c’est complet si vous n’avez pas réservé.

👉  Je résume : beaucoup de voyageurs en camping-car versus nombre de places limité dans les campings = Réservez le plus tôt possible !

Jamais les maths n’ont été aussi simples Émoji

2 - Les campings qui peuvent être réservés à l'avance


Les campings qui peuvent être réservés à l’avance sont ceux qui offrent le plus de commodités (toilettes à chasse d’eau, douches), et/ou de services (électricité - eau - égout).

Les campings 1er arrivé / 1er servi n’offrent aucun service à l’emplacement et peu de commodités, voire aucune commodité à part des toilettes sèches.

Donc, si c’est important pour vous d’avoir accès à des services et/ou des commodités sanitaires, je vous conseille de réserver à l’avance, et le plus tôt possible !

Ça vous permettra aussi de choisir l’emplacement qui vous convient le mieux (intimité, environnement, proximité des douches et toilettes…).

Wapiti au camping Whistlers

2 wapitis se promènent au camping Whistlers à Jasper © Stéphane Morvan

3 - Vous gagnerez un temps fou

Comme je l’ai dit tout à l’heure, les disponibilités sont très limitées (voire inexistantes) dans les campings des Rocheuses en haute saison.


Vous devrez probablement faire le tour de plusieurs campings pour chercher un emplacement disponible, SI vous en trouvez un.


Et ce temps perdu à “la chasse à la place” est du temps que vous ne passerez pas à profiter de vos vacances…


Bon, vous trouvez peut-être étonnant que je vous conseille de réserver à l’avance alors que nous sommes arrivés avec notre camper-van dans les parcs nationaux de Banff et Jasper début août, sans réservation.

En fait, comme je le disais plus tôt, nous avions 2 mois à notre disposition, beaucoup de flexibilité, aucun impératif. Et, ça ne nous dérangeait pas de dormir sur des emplacements sans commodités et sans services, ou dans un environnement bof.

Mais, au bout du compte, nous avons perdu beaucoup de temps à faire la tournée des campings à la recherche d’un emplacement.

Et nous réserverons nos emplacements à l’avance la prochaine fois, au moins en partie 😉

Entrée Camping Two Jack Lake

Entrée du camping Two Jack Main proche de Banff © Stéphane Morvan

4 - Faut-il réserver les campings en basse saison ?

Si vous faites un road trip en camping-car dans les Rocheuses en dehors de la période mi-juin à mi-septembre, vous aurez normalement plus de facilité à trouver des places.


Je dis “normalement” car plusieurs campings ouvrent de mi-juin à début ou mi-septembre seulement. Ce qui réduit le nombre d’emplacements possibles.


En fait, que vous voyagez en haute ou en basse  saison, le raisonnement est le même. Réserver à l’avance ou non dépend de vos impératifs de voyage, et des services et commodités que vous voulez absolument avoir.

Je vous donne un exemple.

Lorsque nous sommes repassés par les Rocheuses en octobre, nous avons réservé à l'avance un emplacement au Tunnel Mountain Village II à Banff.

Eh oui, on ne réserve pas au mois d’août, mais en octobre si, ah ah !

Nous n’avons pas réservé parce que le camping est joli. 
Les emplacements sont sur l'asphalte, sans charme et sans intimité. Ce n'est vraiment pas ce que nous aimons.

Camping Village Mountain à Banff
Vue depuis le camping Village Mountain à Banff

Camping Tunnel Mountain Village II à Banff © Stéphane Morvan

Nous avons réservé parce que nous voulions avoir l’assurance de pouvoir brancher le véhicule pour avoir du chauffage. 


Et nous avons bien fait car :

🥶 La neige et le froid étaient déjà au rendez-vous.
N
ous avons été bien contents de passer la nuit au chaud.

🚫 Le camping était complet.
 C’était en fait le seul camping avec services ouvert après le 3 octobre.

4 infos très utiles à connaître pour la réservation des campings dans les parcs

Petit arrêt contemplatif sur la Icefields Parkway © Stéphane Morvan

Dans les parcs nationaux des Rocheuses canadiennes, tous les campings sont gérés par Parcs Canada. Il n’y a pas de campings privés.

Vous pouvez réserver par téléphone au 1-877-RÉSERVE (1-877-737-3783), ou au 1-519-826-5391 si vous habitez en dehors de l’Amérique du Nord.

Ou réserver en ligne sur le site de Parcs Canada : https://reservation.pc.gc.ca/Home.aspx

Voici 4 infos qui vous seront très utiles :

1️⃣ Frais non remboursables en ligne
Parcs Canada applique des frais non remboursables de 11.50 $, pour chaque réservation effectuée en ligne. 

Si vous devez réserver dans 2 campings différents, dans le même parc, à des dates consécutives, faites la réservation en une seule fois, vous économiserez !

2️⃣ Frais non remboursables par tél
Parcs Canada applique aussi des frais non remboursables si vous réservez par téléphone. C’est plus cher que la réservation en ligne, soit 13.50 $, par réservation. 

3️⃣ Frais si modification ou annulation
Parcs Canada appliquera les mêmes frais en plus, si vous modifiez ou annulez  votre réservation (et si vous annulez à moins de 3 jours, en plus des frais, la 1ère nuit ne sera pas remboursée). Alors, réfléchissez à vos dates avant de réserver 😉

4️⃣ Ouverture des réservations
Parcs Canada ouvre les réservations à des dates précises, qui changent d’un parc à l’autre (généralement avant fin janvier pour l’été suivant).  

Pour connaître les dates d’ouverture des réservations pour chaque parc, cliquez ici !

Je vous conseille de réserver le jour même où les réservations débutent, si c’est possible pour vous. Vous aurez ainsi accès aux meilleurs emplacements, et aux dates que vous voulez.

Et les campings 1er arrivé / 1er servi alors ?

Natural Bridge au parc national Yoho

Natural Bridge au parc national Yoho © Stéphane Morvan

Avec cette appellation, vous vous dites peut-être : c’est tout bon, je verrai sur place.

Pas vraiment en fait… Pour 3 raisons…

1️⃣  Encore faut-il être le 1er pour être servi 😉
Eh oui, en haute saison, vous ne serez pas les seuls à débarquer dans ces campings là.


En plus, la personne qui trouve un emplacement libre dans un camping 1er arrivé / 1er servi a le droit d’y rester 14 nuits d’affilée.


Bref, vous voyez le tableau, la disponibilité est loin d’être garantie…


2️⃣ La plupart de ces campings ont une période d’ouverture plus réduite.
Par exemple du 23 juin à début ou mi-septembre.


3️⃣ Parcs Canada a réduit le nombre de campings 1er arrivé / 1er servi
Surtout dans la zone du parc national de Banff.

💡 Bon à savoir 

Les campings 1er arrivé, 1er servi fonctionnent généralement en auto-enregistrement (self-registration).


Pour le paiement, vous pouvez noter vos infos de carte de crédit sur le formulaire, ou mettre votre paiement en espèces dans l’enveloppe. 


Dans ce cas, prévoyez d’avoir le montant exact. Sinon, vous allez payer trop cher, l’enveloppe ne vous rendra pas la monnaie Émoji.

3 solutions si les campings sont complets à votre étape

Emplacement Overflow au camping Snaring à Jasper

Emplacement au Snaring overflow à Jasper © Stéphane Morvan

Voici ce que vous pouvez faire si vous n’avez pas réservé, et que les campings sont complets à l'étape que vous aviez prévue.

👍 Solution 1 : passer la nuit au camping overflow (auxiliaire en français)

C’est une bonne solution de dépannage. Mais, je trouve le mot camping un peu abusif. Ça ressemble généralement plus à un stationnement de débordement.

L’overflow est aussi géré par Parcs Canada, et vous devez vous auto-enregistrer comme pour la formule 1er arrivé / 1er servi.

Je vous donne 2 exemples à Jasper et à Banff :

📍Snaring Overflow à Jasper

Emplacement Overflow au camping Snaring à Jasper

Emplacement au Snaring overflow à Jasper © Stéphane Morvan

Nous l’avons testé, il est situé à 15 mn de Jasper.
 
Il a beaucoup de places et un beau décor de montagnes en arrière-plan, mais il n’offre aucune intimité et le train passe juste à côté. Moi qui suis sensible au bruit, dur dur la nuit…

Aucune commodité, à part des toilettes sèches.

La bonne surprise, c’est qu’en quittant l’overflow, nous avons pu observer un grizzly qui a traversé la route, et 200m plus loin un ours noir qui mangeait des baies. Ça a bien compensé la nuit bof Émoji.

ours noir qui mange des baies à Jasper

Ours noir à la sortie du Snaring Overflow à Jasper © Stéphane Morvan

📍 Overflow à Banff
Nous ne l’avons pas testé, mais nous sommes passés à côté.

On vous autorise à stationner sur Tunnel Mountain Road, le long du camping Tunnel Mountain Village.

En bref, vous êtes garé le long de la route… 

0 charme, 0 intimité.

Bon, vous l’avez compris, c’est du dépannage, et je vous déconseille la formule pendant tout votre séjour dans les Rocheuses. 

Alors, je vous donne une astuce…

Une astuce pour optimiser vos chances de trouver de la place à une même étape, après une nuit à l’overflow.

À la fin d’un séjour, un emplacement doit être libéré à 11h du matin au plus tard.

Dans les faits, les visiteurs libèrent souvent leur emplacement avant cet horaire, plutôt entre 8h et 9h du matin. Ça leur donne plus de temps pour rejoindre leur prochaine étape et visiter en route 🙂

Si vous restez à la même étape, je vous conseille donc de commencer votre journée par la recherche de votre emplacement du soir. Vous augmenterez ainsi vos chances de trouver de la place, et vous aurez l’esprit libre pour profiter à 100% ensuite.

Pour les campings en formule 1er arrivé / 1er servi

Emplacement au camping Snaring à Jasper © Stéphane Morvan

Faites le tour des emplacements dès 8h-9h, et sautez sur la 1ère place libre si vous en trouvez une !

Si aucune place n'est disponible, vérifiez si des sites vont se libérer ce jour-là (les dates de séjour sont affichées aux emplacements), et regardez si des visiteurs s’apprêtent à partir.

Ensuite, enregistrez-vous immédiatement et affichez votre permis à votre emplacement.

Auto-enregistrement par Christine © Stéphane Morvan

Pour les campings qui peuvent être réservés à l’avance

Demandez au kiosque d’accueil s’il reste de la place, même s’il y a un panneau “full/complet”.

En fait, il reste parfois de la place quand même, par exemple pour 2 nuits en changeant d’emplacement d’1 nuit à l’autre, ou pour 1 nuit parce qu’un visiteur a terminé son séjour plus tôt que prévu.

C’est la bonne surprise ! Ça a fonctionné 2 fois pour nous, au parc national Yoho ainsi qu’à Jasper.

👍 Solution 2 : reprendre la route pour vous éloigner des secteurs les plus recherchés

Arrêt contemplation en route vers Miette Hot Springs au parc national de Jasper © Stéphane Morvan

Tout en restant dans les limites des parcs, vous pouvez chercher de la place en vous éloignant des “zones rouges” que sont Banff, Lake Louise, Jasper et les environs immédiats de Field.

Voici 2 suggestions en exemple :

📍Parc national de Jasper - camping Kerkeslin
Situé à 32 km de Jasper, le long de la Icefields Parkway, à 20 km de Sunwapta Falls et à 5 km de la chute Athabasca.

Formule 1er arrivé, 1er servi
Capacité de 42 emplacements
Ouvert du 18 mai au 15 sept 2022
Coût 26 $ en 2022 (avec foyer)

Toilettes sèches seulement
Adapté aux véhicules jusqu’à 8.2 m (27 pieds)


📍 Parc national Yoho - camping Hoodo Creek
Situé à 24 km de Field (env. 50 km de Lake louise)
Bien placé pour faire le sentier des chutes Wapta.

Formule 1er arrivé, 1er servi
Capacité de 30 emplacements
Ouvert du 16 juin au 5 septembre 2022
Coût 16,75 $ en 2022

Toilettes sèches seulement
Accepte tous les véhicules jusqu’à 15 m (50 pieds)

💡 Bon à savoir 
La route panoramique Icefields Parkway qui relie Lake Louise et Jasper est une route que les voyageurs parcourent généralement d’une traite, dans une même journée.

Il y a donc plus de chances de trouver de la place en dernière minute dans les campings le long de cette route. Tous fonctionnent en 1er arrivé, 1er servi, sauf 2 campings dans le secteur de Saskatchewan River Crossing qui sont ouverts aux réservations.

👍 Solution 3 : essayer de loger en dehors des parcs

Camping Three Sisters à 12 km de Canmore et 33 km de Banff © Stéphane Morvan

Le but étant de vous éloigner des secteurs les plus recherchés.

Mais je vous l’ai dit, les parcs couvrent la plus grande partie des Rocheuses canadiennes.

Vous risquez donc de faire beaucoup de route inutile selon l’étape, et cela ne garantit pas que vous trouverez de la place dans un camping privé, ou un site de camping sauvage. Je vous déconseille en tout cas de loger à Hinton (80 km de Jasper), ou à Golden (80 km de Lake Louise), ça fait vraiment loin pour rayonner.

Une ville intéressante au niveau localisation est Canmore, à 25 km de Banff. Mais les disponibilités s’envolent vite ici aussi.

Quels campings choisir dans les parcs nationaux des Rocheuses ?

Sur la montagne depuis le Camping Kicking Horse dans les Rocheuses

Vue spectaculaire depuis le camping Kicking Horse au parc national Yoho © Stéphane Morvan

Je ne vais pas lister tous les campings avec leurs commodités et services, Parcs Canada fait ça très bien 🙂

Je vais plutôt vous parler de ceux que nous avons testés. Par contre, ce ne sera peut-être pas le meilleur choix pour vous.

Car, le meilleur choix pour vous dépend de vos attentes ET de la taille de votre véhicule. Avec un grand camping-car (ou longue roulotte), vous n’aurez pas accès aux mêmes emplacements qu’avec un véhicule de type van aménagé ou camper-van.

C'est d’ailleurs ce que nous avons vraiment aimé avec la taille du camper-van de Canadream (21 pieds). Il offre plus de confort qu’un van aménagé (salle de bains petite, mais complète !), et il est souvent autorisé sur des emplacements pour tentes.

Je vous conseille donc de vérifier quels campings vous conviendraient le mieux en cliquant en complément sur les liens en référence pour chaque parc.

1. Où dormir en camping-car au parc national de Banff ?

Christine et Stéphane danse au bord d'un lac des Rocheuses

Une petite danse au bord du lac Two Jack pour célébrer notre joie d'être là © Stéphane Morvan

🚩 Camping Two Jack Lakeside (Two Jack bord du lac) - ouvert aux réservations
Situé dans le secteur du Lac Minnewanka, à 15 mn de Banff (10.5 km)
Ouvert du 12 mai au 3 octobre 2022

L’un des plus jolis au niveau du cadre, certains emplacements ont une vue sur le lac. Camping sans services, avec toilettes à chasse d’eau et douches.
Petite capacité (juste 74 emplacements)
Accepte les camping-cars jusqu’à 8.2 m (27 pieds)

NB : c’est celui qui se remplit en premier !

🚩 Camping Two Jack Main (Two Jack principal) - ouvert aux réservations

Camping Two Jack Main au parc national de Banff

Camping Two Jack Main au parc national de Banff © Stéphane Morvan

Situé à 500 m du Two Jack Lakeside, dans le secteur du Lac Minnewanka, à 15 mn de Banff (11 km).

Ouvert du 23 juin au 6 septembre 2022

Camping sans services, avec toilettes à chasse d’eau (pas de douches)
Joli cadre forestier, 380 emplacements disponibles
Accepte les camping-cars jusqu’à 7.3 m (24 pieds)

Appréciable : Sani-dump sur place 🙂
Et, il y a de l’électricité dans les toilettes, j’ai apprécié pour le sèche-cheveux !

🚩 Camping Waterfowl Lakes - 1er arrivé / 1er servi (auto-enregistrement)

Camping Waterfowl Lakes au parc national de Banff

Camping Waterfowl Lakes au parc national de Banff © Stéphane Morvan

Situé le long de la Icefields Parkway (route 93), à 60 km de Lake Louise et à 15 km du Lac Peyto.

Ouvert du 23 juin au 11 septembre 2022

Jolis emplacements dans un cadre boisé + emplacements en bordure de la rivière Mistaya ou du lac Waterfowl.

Camping sans services, avec toilettes sèches et toilettes à chasse d’eau
Capacité de 110 emplacements
Accepte les camping-cars jusqu’à 9 m (31 pieds)
Sani-dump sur place

💡 Très bien pour couper la route et pour profiter des lacs Peyto et Bow.

💡 Aucun réseau cellulaire dans ce camping (ni dans aucun camping le long de la Icefields Parkway d’ailleurs)

💡 Pour tout savoir sur les campings du parc national de Banff 

2. Où dormir en camping-car au parc national de Yoho ?


🚩 Camping Kicking Horse - ouvert aux réservations

Camping-Kicking-Horse au parc national Yoho

Camping Kicking Horse au parc national Yoho © Stéphane Morvan

Situé à 4 km du village de Field, le long de la route Yoho Valley qui mène à la chute Takakkaw.

Ouvert du 19 mai au 10 octobre 2022

Très bon emplacement pour profiter des attraits du parc.
Joli cadre avec vue sur le Mont Cathedral.

Camping sans services, avec toilettes à chasse d’eau et douches.
Petite capacité (juste 88 emplacements)
Accepte les camping-cars et roulottes jusqu’à 15 m (50 pieds)

💡 La Highway 1 et le train passent pas très loin du camping, mais c’est supportable.

💡 Le sani-dump se trouve à la sortie du camping Monarch qui est juste à côté

💡 Pour tout savoir sur les campings du parc national Yoho 

3. Où dormir en camping-car au parc national de Jasper?

🚩 Camping Wapiti - ouvert aux réservations

  • Situé à 6 km de Jasper, le long de la Icefields Parkway.
  • Très bon emplacement pour profiter des attraits du parc.
  • Ouvert du 4 mai au 10 octobre 2022
  • Capacité de 362 emplacements avec électricité ou sans services.
  • Toilettes à chasse d’eau et douches
  • Pas de limite de taille spécifiée pour les camping-cars et roulottes

🚩 Camping Snaring - 1er arrivé / 1er servi (auto-enregistrement)

Camping Snaring à Jasper

Notre emplacement au camping Snaring à Jasper © Stéphane Morvan

  • Situé à 17 km de Jasper, à 500 m du overflow !
  • Ouvert du 18 mai au 26 septembre 2022
  • Joli cadre, en retrait de la rivière Snaring
  • Emplacements intimes dans un cadre boisé + emplacements dégagés et ensoleillés
  • Camping sans services, avec toilettes sèches seulement
  • Petite capacité (juste 62 emplacements)
  • Accepte les camping-cars jusqu’à 8.5 m (moins de 27 pieds)

💡 Mon avis : nous avons beaucoup aimé le cadre de ce camping. Si vous n’avez pas besoin de services ou de commodités, c’est une bonne alternative.

💡 Astuce : comme ce camping est tout proche du overflow, c’est facile de vous y arrêter le matin pour essayer de trouver une place 😉

🚩 Camping Whistlers - Ouvert aux réservations

Un wapiti au camping Whistlers à Jasper

Un wapiti au camping Whistlers à Jasper © Stéphane Morvan

  • Situé à 4 km de Jasper et à 4.5 km du téléphérique Jasper Skytram
  • Très bien placé pour profiter des attraits du parc
  • Ouvert du 4 mai au 10 octobre 2022
  • Capacité de 781 emplacements
  • Bâtiments sanitaires avec toilettes à chasse d’eau et douches
  • Offre tous les types d’emplacements avec 3 services, ou juste avec électricité, ou sans services
  • Grand sani-dump directement sur place
  • Pas de limite de taille spécifiée pour les camping-cars et roulottes

💡 Bon à savoir : le camping a rouvert en 2021 après une période de rénovations importantes. Il reste encore des travaux à finaliser, notamment de l’aménagement paysager.

💡 Mon avis : c’est le camping que nous avons le moins aimé sur les 3, c’est trop grand pour nous, et nous avons trouvé que les emplacements manquaient d’intimité. Mais c’est celui qui offre le plus de disponibilités. Et il y a 18 nouveaux blocs sanitaires tout neufs 🙂

💡 Pour tout savoir sur les campings du parc national de Jasper 

Parcs Canada a coupé un grand nombre de pins morts et malades (infectés par le dendroctone du pin ponderosa) dans les campings Whistlers, Wapiti et Wabasso.

Le cadre a donc beaucoup changé dans ces 3 campings. Parcs Canada replante des arbres, mais il faut le temps qu’ils poussent…

Pour voir des photos, cliquez ici !

4. Où dormir en camping-car au parc national Kootenay ?

Malheureusement, le parc n’était pas accessible à cause des feux de forêts lors de notre road trip. Nous n’avons donc pas pu y aller, nous testerons lors du prochain road trip !

Pour en savoir plus sur les campings du parc national Kootenay 

Budget camping dans les parcs nationaux des Rocheuses

Emerald Lake dans les Rocheuses

Canot sur le lac Émeraude au parc national Yoho © Stéphane Morvan

Voici les prix appliqués par Parcs Canada dans les 4 parcs nationaux des Rocheuses en 2022. Une augmentation est prévue à partir de janvier 2023.

🚩 Camping rustique, sans services
Avec toilettes sèches seulement : 18,75 $
Avec toilettes sèches et foyer : 26 $

Avec toilettes à chasse d’eau : 23 $
Avec toilettes à chasse d’eau et foyer : 32,25 $
Avec toilettes à chasse d’eau et douches : 29,25 $
Avec toilettes à chasse d’eau, douches et foyer : 38,50 $


🚩 Camping aménagé (toilettes et douches), avec services
Électricité : 34,50 $
Électricité + foyer : 43,75 $
Eau, électricité, égoût : 40,75 $
Eau, électricité, égoût + foyer : 50 $


🚩 Camping overflow (auxiliaire)
11,50 $ à 16,75 $ la nuit selon l’endroit

🚩 Permis de feu = 9,25 $ par jour

💡 Bon à savoir


Parcs Canada inclut maintenant automatiquement le permis de feu dans le prix des emplacements de camping qui disposent d’un foyer.


Vous êtes obligés de les payer au moment de la réservation.

J’ai contacté Parcs Canada (car je n'ai pas encore pu tester), qui indique que vous pourrez vous faire rembourser à l’accueil une fois sur place si vous ne faites pas de feu. Vous me direz si c'est vrai !

🚩 Droits d’entrée à payer en plus
En plus des frais de camping, vous devrez payer les droits d’entrée au(x) parc(s).
10,50 $ par jour, par adulte
9 $ par jour, pour les aînés
Gratuit pour les jeunes de 17 ans et moins

💡 Astuce économie : carte entrée découverte de Parcs Canada
La carte est valable 1 an, et est amortie à partir de 7 jours d’utilisation.
Elle peut être utilisée dans plus de 80 lieux gérés par Parcs Canada.

Liste complète des lieux qui acceptent la carte Parcs Canada :

Coût de la carte
72,25 $ par adulte
61,75 $ pour les aînés
Gratuit pour les jeunes
145,25 $ par groupe (jusqu’à 7 personnes dans un même véhicule). 

Conclusion

Grizzly à Jasper

On aperçoit un grizzly en sortant du camping Snaring à Jasper © Stéphane Morvan

Ouf, ça en fait des infos utiles !

Alors, si je résume :

Vous n’avez pas le droit de dormir n’importe où en camping-car, camper-van, van ou roulotte lorsque vous êtes dans les limites d’un des 4 parcs nationaux des Rocheuses canadiennes.

Et il y a de fortes chances que vous y soyez 😉

Que vous voyagez en haute ou basse saison, je vous conseille de réserver à l’avance pour :

📍Vous assurer d’avoir les commodités et services qui sont importants pour vous.

📍Gagner du temps, éviter du stress, et consacrer tout votre temps à profiter de vos vacances.

📍Respecter les étapes de votre itinéraire, et réussir votre road trip.

Il existe quand même des alternatives lorsque les campings sont complets à votre étape si vous n’êtes pas difficile, et/ou que vous aimez rouler…

Alors, prêt pour votre futur road trip en camping-car dans les Rocheuses ?

Dites-moi dans les commentaires ce qui est le plus important pour vous quand vous choisissez votre emplacement pour la nuit : la localisation ? Un joli cadre ? Les commodités et services ?

Moi, c’est le cadre et la localisation !

Christine

Avatar signature Christine


Où dormir en camping-car dans l'ouest canadien
Où dormir en VR dans l'ouest canadien ?





21 citations sur le voyage (en vidéo)
  • Lucie Couture dit :

    Bonjour

    D’abord merci pour votre guide 2022 sur Terre Neuve en VR. Je viens de finaliser notre trajet. Votre guide a été plus que précieux. Nous serons à Terre Neuve 34 jours à partir du 2 août.

    Pensez-vous faire une version similaire pour l’ouest canadien et le Yukon. En attendant, j’ai commandé les versions PDF de vos 2 trajets dans l’Ouest et je me demandais si vous aviez aussi une version PDF pour « où dormir en VR dans l’ouest Canadien ».
    Je suis vraiment heureuse de connaître vos guides.
    Je vous souhaite un bel été

    Amicalement
    Lucie Couture

  • Christine Briffod dit :

    Bonjour Lucie,

    Merci pour votre message.
    Je suis ravie que notre guide numérique sur Terre-Neuve vous ait aidé pour votre itinéraire.

    Pour l’ouest canadien, nous prévoyons sortir un guide en 2023 (en janvier ou février normalement), nous vous tiendrons au courant.

    Pour le Yukon, nous y pensons, mais ce ne sera pas pour tout de suite. Nous voulons y retourner avant.

    Nous n’avons pas créé de version PDF de l’article sur le camping en VR dans les Rocheuses, mais nous avons un logiciel de création automatique de PDF. Je vous envoie donc une copie de l’article par courriel.

    Bonnes vacances à Terre-Neuve en août !

    Christine

  • MarieLise LeBanc dit :

    ‘’Parcs Canada inclut maintenant automatiquement le permis de feu dans le prix des emplacements de camping qui disposent d’un foyer.

    Vous êtes obligés de les payer au moment de la réservation.

    J’ai contacté Parcs Canada (car je n’ai pas encore pu tester), qui indique que vous pourrez vous faire rembourser à l’accueil une fois sur place si vous ne faites pas de feu. Vous me direz si c’est vrai !’’

    Bonjour Christine,
    Nous sommes allé à Jasper en 2020 et ils n’ont pas voulu nous rembourser les frais de permis de feu même si nous n’avions pas le droit de faire des feux à cause des feux de forêts qui faisaient rage à ce moment là.

  • Christine Briffod dit :

    Bonjour MarieLise,

    Merci pour l’information !

    Ce n’est vraiment pas commerçant de leur part 😦.

    Ça dépend peut-être aussi du préposé sur qui vous tombez…

    Je les rappellerai la saison prochaine pour reposer la question.

    Christine

  • >